Le Vietnam est l’une des destinations les plus visitées d’Asie du Sud-Est et il y a de nombreuses raisons à cela : des paysages de rêve, une gastronomie dont vous tomberez amoureux et une histoire qui, peut-être, dans de nombreux cas, n’a pas été très bien racontée… Si vous êtes perdu, que vous voulez tout voir et que vous ne savez pas par où commencer, aujourd’hui nous allons vous dire quelles sont les 10 choses essentielles à voir et à faire au Vietnam.

Nous avons voyagé deux fois au Vietnam, la première fois pendant notre année sabbatique en Asie du Sud-Est et la deuxième fois quelques années plus tard. Nous n’avons pas trouvé le pays très différent, pour être honnête, mais l’expérience a été différente… Lors du premier voyage, tout nous est arrivé (nous avons laissé un petit sac à dos avec un appareil photo et d’autres choses importantes dans un taxi, notre moto a été volée, nous avons eu très froid XD), lors du deuxième voyage, nous avons profité de chaque moment au maximum (et rien de mal ne nous est arrivé hehe).

En général, nous devons dire que nous préférons le nord au sud du Vietnam, mais il est évident que les deux régions sont super intéressantes et qu’il faut les visiter toutes les deux.

Que faire et que voir au Viêt Nam : top 10

De la capitale Hanoï, avec ses rues animées et sa cuisine délicieuse, à la nature luxuriante de Sapa, avec ses rizières en terrasses et ses montagnes, en passant par la cité impériale de Hué ou la ville aux lanternes colorées de Hoi An… un voyage au Viêt Nam réserve quelques surprises !

Prêt à découvrir les lieux incontournables du Viêt Nam, c’est parti !

1. La baie d’Halong

Située au nord du Vietnam, la baie d’Halong a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à son extraordinaire beauté. C’est un paysage marin spectaculaire avec plus de 1 600 îles, des îlots karstiques à la végétation luxuriante émergeant de l’eau émeraude du golfe du Tonkin.

La légende locale veut que la baie d’Halong ait été créée par des dragons envoyés par les dieux qui se sont envolés vers le Viêt Nam pour le protéger des envahisseurs. Les dragons crachèrent des bijoux et du jade pour former un mur protégeant le littoral, qui devint les îles et îlots qui composent la baie.

Conseil : si vous voulez réserver votre croisière à l’avance, vous pouvez le faire en ligne (sur Civitatis ou Get Your Guide) pour éviter les problèmes, bien que si vous voulez essayer d’obtenir quelque chose de moins cher, cela vaut peut-être la peine d’attendre d’arriver à Hanoi et de marchander comme un fou dans une agence locale. Mais lisez les commentaires avant de réserver un bateau !

visite-baie-halong-vietnam

2. Le delta du Mékong

Nous passons du nord au sud et changeons la baie d’Halong pour le delta du fleuve le plus important d’Asie du Sud-Est : le Mékong.

Connu sous le nom de « rizière du Viêt Nam » pour sa production agricole, c’est une terre d’une énorme richesse naturelle et culturelle, formée d’un labyrinthe complexe de rivières, de ruisseaux et de canaux. Ce qui est formidable, c’est qu’il peut être facilement visité dans le cadre de circuits quotidiens (et même de plusieurs jours).

Ces circuits dans le delta du Mékong offrent une fenêtre privilégiée sur la vie traditionnelle vietnamienne. Ils comprennent souvent des promenades en bateau le long des canaux, ce qui vous permet d’explorer les marchés flottants et de voir à quoi ressemble la vie dans cette partie du pays.

delta-mekong-vietnam

3. Hoi An, la plus belle ville du Viêt Nam

Hoi An est une destination qui ne manque jamais dans les itinéraires vietnamiens et heureusement : nous avons trouvé que c’était la plus belle ville du pays, un coin qui mélange parfaitement le charme colonial, les traditions culturelles, les beautés architecturales et une vieille ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La nuit, c’est encore plus beau : lorsque le soleil se couche, des milliers de lanternes colorées illuminent le centre et la rivière, évoquant une atmosphère presque magique. Ne la manquez pas ! Mais s’il y a une chose à ne pas manquer, c’est de déguster les spécialités gastronomiques locales accompagnées de pichets de bière, que nous avons trouvés pour seulement 20 centimes !

On vous avait prévenu : Hoi An est un endroit à tomber amoureux et sans aucun doute, venir ici est l’une des meilleures choses à faire au Vietnam !

D’ailleurs, si vous avez le temps, vous pouvez visiter les ruines voisines de My Son (prononcer my son), une belle ville construite entre montagnes et ruisseaux pour le culte de trois dieux hindous il y a plus de 1000 ans.

visite-hoi-an-vietnam

4. Hue, la cité impériale

Hue, l’ancienne capitale impériale du Viêt Nam, est une autre étape incontournable au Viêt Nam. C’est un véritable joyau que l’on pourrait comparer à la Cité interdite de Pékin. Plus petite, certes, mais tout aussi intéressante.

Le point fort de la ville est sa magnifique citadelle impériale, un complexe fortifié qui abritait la résidence de la dynastie Nguyen et qui est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’humanité. Il vous faudra une matinée pour la visiter : admirez l’architecture traditionnelle, les palais, les temples et les jardins.

Mais il y a d’autres choses intéressantes à voir : la pagode Thien Mu, sur les rives de la rivière des Parfums, et certains des tombeaux des empereurs Nguyen, tels que Tu Duc et Khai Dinh.

cite-imperiale-hue-vietnam

5. Mui Ne, le Sahara vietnamien

Mui Ne est essentiellement célèbre pour trois raisons : c’est la Mecque vietnamienne du kitesurf, elle possède des dunes de sable qui lui ont valu le titre de « Sahara vietnamien » et elle est pleine de Russes. Oubliez les Russes : la meilleure chose à faire est de louer une moto et d’explorer les environs, mais faites attention où vous garez votre moto… on nous l’a volée :-p Nous étions tellement déçus (comment ne pas l’être ?).

Cependant, les dunes de Mui Ne sont impressionnantes, avec des tons rougeâtres et blancs, même s’il est clair que si vous avez déjà visité un grand désert, la comparaison ne sera pas avantageuse pour le Vietnam. Malgré tout, cela nous semble une visite curieuse, car il n’y a pas beaucoup de déserts dans cette partie du monde.

desert-mui-ne-vietnam

6. Se régaler, l’une des meilleures choses à faire au Vietnam.

Ceux qui nous connaissent le savent : nous sommes amoureux de la cuisine asiatique et le Vietnam est une destination gourmande par excellence. Le plat phare est le pho bo, une soupe très savoureuse accompagnée de tranches de bœuf, de coriandre, de menthe, de citron vert, de nuoc man, de piment, de soja… Il existe aussi une version au poulet, le pho ga. Les Vietnamiens en mangent au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner… Allez, c’est toujours le moment idéal pour un pho bien chaud !

Mais le voyageur ne vit pas que de pho, et au Viêt Nam, vous pourrez profiter d’une immense gastronomie composée de divins plats de poisson, de petits pains frits ou frais, de plats de nouilles et de riz et de viandes très savoureuses. Allez… manger est l’une des meilleures choses à faire au Vietnam, vous l’apprendrez rapidement.

bahn-xeo-vietnam

7. Sapa, le royaume des treks

Sapa, au nord du Vietnam, est l’endroit idéal pour passer quelques jours entouré de rizières, de montagnes et de nature. La région abrite une importante communauté Hmong, un groupe ethnique originaire de Chine à l’histoire plutôt triste. Cependant, les principales attractions sont les rizières et les magnifiques terrasses qui serpentent le long des pentes des montagnes.

Ce qu’il faut vraiment faire, c’est du trekking. Si vous souhaitez participer à une visite guidée, je vous conseille un circuit de deux jours qui comprend le transport de Hanoi à Sapa (et vice versa), l’hôtel, le guide et le trekking, bien qu’il soit également possible de louer quelques heures de trekking. Une autre option, bien sûr, est d’attendre d’être sur place et d’essayer de négocier avec un guide local.

riziere-sapa-vietnam

8. Ninh Binh

Descendre la rivière Ngo Dong entre les rizières et les montagnes calcaires de Tam Coc est une expérience à ne pas manquer (et pas si courante) au Vietnam. L’endroit est si beau qu’on l’a surnommé la baie d’Halong de l’intérieur des terres. Il se trouve dans les environs de Ninh Binh.

Tam Coc et Trang An sont peut-être les deux endroits les plus célèbres de la région, notamment pour leurs paysages karstiques, avec des rivières sinueuses flanquées d’impressionnantes formations rocheuses, de grottes et de rizières.

Il existe de nombreux circuits d’une journée à Ninh Binh qui permettent de découvrir le meilleur de la région. Nous avons eu envie de profiter de ce paradis car il n’a pas cessé de pleuvoir pendant une minute lorsque nous y sommes allés :-p. Une bonne raison de revenir bientôt !

randonnee-trek-ninh-bin

9. Ho Chi Minh Ville, le vieux Saigon

À première vue, il peut s’agir d’une ville de passage, mais ne vous fiez pas aux apparences : le vieux Saigon cache de nombreux trésors. Passez au moins deux jours ici, où vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire de la guerre du Viêt Nam au Vietnam War Remnants Museum, explorer la vieille ville bien entretenue (ne manquez pas le bureau de poste, l’opéra, l’église Notre-Dame) et visiter le marché coloré de Bến Thành.

Pour profiter de la vie nocturne, rien de tel que de boire une bia hoi, la bière vietnamienne bon marché, dans un bar de Pham Ngu Lao, l’un des hauts lieux de la vie nocturne en Asie.  Et, bien sûr, ne manquez pas les célèbres tunnels de Cu Chi !

poste-de-saigon

10. Hanoi, la capitale

Impossible de terminer ce billet sur les lieux à voir au Vietnam sans évoquer Hanoï, la capitale du pays. Perdez vous dans les rues chaotiques de son centre, pleines de couleurs et de surprises comme la petite Notre Dame ou les petites échoppes où vous pourrez goûter l’un des meilleurs pho bo du Vietnam. D’autres visites incontournables sont le lac, avec le mausolée de Ho Chi Minh et le théâtre de marionnettes sur l’eau, un art millénaire qui vaut la peine d’être découvert.

train-vieux-quartier-hanoi

Bonus : en savoir plus sur la guerre du Viêt Nam

Vous ne pouvez pas mettre les pieds au Viêt Nam sans vous familiariser avec le long conflit de la guerre froide (1955-1975) entre le Nord-Viêt Nam, soutenu par le bloc communiste, et le Sud-Viêt Nam, soutenu par les États-Unis et d’autres nations anticommunistes. Ce conflit est né de la lutte pour la réunification du Viêt Nam après la partition de 1954.

Le conflit a impliqué des tactiques de guérilla du Viêt-cong et une guerre conventionnelle avec des bombardements américains massifs. La guerre est devenue un symbole mondial de la lutte contre l’expansion du communisme. Cependant, il s’agit d’un conflit dévastateur qui a eu des conséquences humanitaires effroyables, notamment la perte de vies civiles et de soldats, et qui a laissé un héritage de traumatisme et de division tant au Viêt Nam qu’aux États-Unis.

L’opposition intérieure et les protestations aux États-Unis se sont multipliées en raison du coût humain et économique élevé. Finalement, en 1973, un accord de paix a été signé, permettant le retrait des troupes américaines. Deux ans plus tard, le Nord-Vietnam a pris le contrôle de l’ensemble du pays.

Cette terrible guerre a eu un impact brutal sur la politique étrangère des États-Unis, soulevant de profondes questions sur l’intervention militaire et marquant à la fois le Viêt Nam et la conscience mondiale… bien qu’en regardant les événements d’aujourd’hui, il est clair que l’homme n’apprend jamais.

Autres choses à voir et à faire au Viêt Nam

golden-hand-bridge-ba-na-hills-vietnam

Bien entendu, le pays offre de nombreux autres sites et lieux à voir et à faire :

  • Passer quelques jours sur l’île de Phu Quoc.
  • Essayer de se faufiler dans les minuscules tunnels de Cu Chi
  • Visiter Da Lat, un autre des plus beaux villages à voir au Viêt Nam.
  • Prendre un bain de soleil sur les plages de Nha Trang.
  • Visiter la fabuleuse pagode de Bai Dinh
  • Visiter Ba Na Hills, un parc à thème dont le pont d’or est le point d’orgue.
  • Visiter les ruines de My Son, de l’ancien royaume du Champa.

Jusqu’ici nos recommandations, nous pensons que pour une première visite au  » dragon de l’Asie du Sud-Est  » ce top 10 est très, très bien. Connaissez-vous d’autres choses à voir et à faire au Vietnam ? Nous espérons revenir pour une troisième fois bientôt, alors nous serions ravis de mettre plus d’endroits à visiter sur notre carte.